Retour à la liste

Comment devient-on contrôleur aérien ?

blog-atco-01-banner

Course éliminatoire

Allons droit au but : chaque année, il ne reste que 15 à 25 candidat(e)s parmi plusieurs centaines de postulant(e)s. Il s’agit d’une véritable course éliminatoire commençant par une procédure de sélection intensive de 6 mois. Qu’est-ce qui vous y attend exactement ?

The beast they call FEAST

Tout le monde commence par le FEAST. Le First European Air Traffic Controller Selection Test est un ensemble de tests informatiques qui aide les Air Navigation Service Providers (ANSP) tels que skeyes à repérer les candidats les plus adéquats pour un emploi d’air traffic controller. Le FEAST I a été développé pour mesurer vos aptitudes de base (raisonnement logique, test de mémoire, planification, ...). En revanche, lors du FEAST II, vous devrez exécuter plusieurs tâches simultanément, une espèce de next-level multitasking. Car en tant que contrôleur aérien, vous serez également confronté à des exigences multi-tâches. Il est important de savoir qu’aucune connaissance préalable de l’Air Traffic Control (ATC) n’est spécifiquement requise. Mais naturellement, cela aide toujours un peu. 😉

Le mot-clé : la passion

« Si vous avez une passion, vous pouvez au moins tenter le coup. Et avec la passion de l’aviation, je suis sûr que ça peut marcher ». Ce ne sont pas nos mots, mais ceux d’Eric De Causemacker – qui travaille comme contrôleur aérien depuis déjà plus de 26 ans (!) - à propos des débuts de carrière en tant qu’air traffic controller. Nous sonderons votre passion, autrement dit ce qui vous motive, lors d’une phase suivante. Et nous enchaînerons directement avec un exercice de flight planning. Histoire de vous mettre directement dans le bain.

Les compétences adéquates

Une étape suivante de la procédure consiste en un entretien orienté sur les compétences. Il vise avant tout à détecter si vous êtes doté(e) des capacités requises pour être un bon contrôleur aérien. Il y sera certainement question de résistance au stress, d’esprit d’équipe et d’un bon niveau de flexibilité.

Forme physique et mentale

Pour la dernière phase, vous serez convoqué(e) pour un examen médical. Puisque les exigences médicales pour les contrôleurs aériens sont très strictes, nous vous conseillons de lire attentivement ce document avant de vous inscrire. Seront examinés : sang, tension artérielle, capacité pulmonaire, nez-gorge-oreilles, ouïe, vue, etc. Vous pouvez contacter votre propre médecin généraliste en cas de doutes quant à vos chances de répondre aux critères de cet examen médical.

Un investissement conséquent

Vous l’aurez constaté à la lecture de ces informations : devenir contrôleur aérien représente un gros investissement. Tant de votre part que de l’organisation qui vous accompagne sur cette voie. Depuis plusieurs décennies déjà, skeyes forme des générations de contrôleurs aériens et continue de faire résolument le choix de la qualité.

Souhaitez-vous devenir contrôleur aérien ?

Inscrivez-vous ici sur notre mailing liste. Nous vous préviendrons dès qu'une nouvelle période d'inscription est prévue.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les conditions d'admission ici.

Plus de news

Politique en matière de cookies

Le présent site internet place des cookies. Les cookies essentiels sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet et ne peuvent pas être refusés. Des cookies fonctionnels sont utiles à certaines fonctionnalités du site mais peuvent être désactivés. D’autres cookies sont utilisés à des fins analytiques (cookies d’analyse) et à des fins marketing et ne seront placés que si vous en acceptez le placement. Consultez notre politique en matière de cookies pour en savoir plus.